Détails cursus


Chauffeurlait



I. Définition du métier

A part la tâche de conduire un camion ou une camionnette, le chauffeur ramasseur fait la collecte et le transport du lait, dans les meilleures conditions, pour que la qualité ne soit jamais altérée. Il recueille le lait de plusieurs fermes, avant de retourner à la laiterie ou au centre de collecte du lait.
D’une manière générale Il est responsable des opérations suivantes :

  • La conduite d’un véhicule dans toutes les conditions climatiques et de terrain en respect des règles de sécurité pour les personnes, le véhicule et la marchandise.
  • La détermination de la quantité du lait à travers le jaugeage du tank à lait lorsque le producteur possède un tank ou par la quantification directe de la quantité si le lait est livré dans des bidons à lait. Ensuite, le chauffeur enregistre la quantité mesurée dans le bon de livraison. Cette opération est essentielle pour la facturation.
  • L’analyse du lait à enlever pour confirmer son acceptabilité
  •  La prise d’échantillon du lait, pour les opérations d’analyse au niveau du laboratoire du centre de collecte ou de celui des centrales laitières.
  • L’enlèvement du lait par pompage ou par versement directe en cas des petites quantités livrées par des petits producteurs dans le respect des conditions d’hygiène et de sécurité alimentaire
  • Le dépotage du lait au niveau du centre de collecte ou au niveau de la centrale laitière après l’analyse du lait
  • Le nettoyage de la citerne de collecte du lait sous le contrôle du responsable qualité du centre de collecte ou centrale laitière dans le respect des normes d’hygiène

II.Population cible

L’accès à La formation est à toute personne désirant se spécialiser dans le métier et disposant d’ un permis de conduire qui correspond à la catégorie de son véhicule (camionnette, camion)
1. Pré-requis :
Un Chauffeur doit :

  • Avoir une bonne connaissance des règles de sécurité à la conduite
  • Avoir les conditions physiques nécessaires.
  • Avoir le sens de l'organisation.
  • Savoir anticiper les problèmes de circulation et gérer le stress au volant.
  • Avoir un bon sens du relationnel avec les clients.
  • Être ponctuel.

2. Population cible :

  • Les chauffeurs collecteurs de lait des centres de collecte (collecte primaire).
  • Les chauffeurs transporteurs de lait pour les centres de collectes ou pour les centrales laitières (salariés des centres de collecte, des centrales laitières ou des sociétés de transport spécialisées).

III. Objectif de la formation :

Les apprenants /chauffeurs lait seront monté-e-s en compétence pour pouvoir :

  • Connaître les prérequis (hygiène personnel, hygiène du camion, nettoyage et désinfection du camion lait, corps étrangers, la biovigilance et les fraudes)
  • Savoir tester le lait et de juger de son acceptabilité
  • Savoir jauger les quantités de lait
  • Savoir appliquer les règles échantillonnage, d’enlèvement et de dépotage du lait
  • Savoir gérer les aléas en cas de non-conformité
  • Savoir respecter les règles de sécurité routière et d’entretien de base du véhicule
  • Savoir tenir les documents demandés

Au terme de cette formation, le chauffeur lait sera capable de :

  • Faire les analyses de base du lait : densité, acidité, stabilité, résidus d’antibiotiques (ATB) 
  • Quantifier le lait : lecture de jauge et mesure de quantité de lait quelque soit la méthode de quantification
  • Détecter et séparer les laits a risques
  • Nettoyer le matériel de collecte selon les normes
  • Assurer le bon fonctionnement du véhicule
  • Définir un itinéraire en fonction des consignes de livraison
  • Editer et vérifier les documents d’enregistrement nécessaires de la ferme au centre de collecte et /ou à la réception de l’usine de transformation
  • Enregistrer des données sur les fiches de collecte (date, heure de
    collecte, quantité, qualité etc.)
  • Informer l’éleveur sur les risques de qualité
  • Suivre les documents du véhicule
  • Respecter les règles de sécurité pour la conduite

IV La méthodologie de la Formation

  • Le lieu de formation sera adapté aux conditions de proximités des centres de collectes de lait
  • Séparer les formés en groupe homogènes, selon le groupe cible et le niveau d’enseignement

La méthodologie à suivre pour la réalisation de cette formation est basée sur :

  • L’approche andragogique qui tiendra compte des particularités de la formation des adultes.7 jours d’apprentissage mixte, pour un transfert de connaissance sur la réglementation tunisienne pour la collecte et le transport de lait, avec des exercices pratiques
  • Un stage pratique d’un mois au sein de son entreprise sous supervision d’un qualiticien-Tuteur

V. Contenu de la formation

Module I : Réglementation, qualité et système qualité /Durée : 3 jours

  • Les prérequis (Hygiène, nettoyage, traçabilité…)
  • L’échantillonnage du lait et le dépotage
  • Analyse rapide du lait méthode rapide
  • Critères d’acceptation du lait
  • La gestion des aléas en cas de détection de non-conformité

Module II : Logistique /Durée : 4 jours

  • Caractéristique des flux physique (lait)
  • Caractéristiques des moyens pour la gestion logistique dans la collecte du lait.
  • Règles de sécurité routière et matériel nécessaire
  • Organisation des flux d’enlèvement
  • Gestion documentaire

VI. Méthode d’évaluation des formés

L’objectif de l’évaluation est de pouvoir vérifier et formaliser tout au long de la formation, la progression pédagogique et les acquis de chaque candidat. Cette opération permet aussi de bien évaluer les formés/stagiaires sur le plan assiduité et niveau d’implication .Ainsi le programme prévoit :

  • Une évaluation au cours de la formation par les formateurs sous forme de tests ou de mise en situation en atelier
  • Une évaluation au cours du stage par les Tuteurs/trices(

VII. Matériel et lieux de la Formation :

Pour la réalisation du programme de la formation dans des bonnes conditions, le centre de compétence met en place les outils, le matériel et les plateformes nécessaires suivants :

  • Une salle de formation théorique avec le matériel de formation nécessaire
  • Des lieux de stage pratique (centre de collecte du lait, centrales laitières, sociétés de services de transport spécialisées en collecte du lait etc.).

VIII. Le profil des formateurs et des tuteurs

Les formateurs/tuteurs ont été sélectionnés par le projet sur la base de leurs connaissances et expériences antérieures. Les formateurs ont reçu une formation de mise à jour sur les thèmes relatifs au cursus et une formation sur les approches andragogiques afin de renforcer leur capacité à transmettre leurs connaissances et compétences aux apprenants.